Sam Ventura. Fourni par Blogger.

Comprendre la saisonnalité




Aujourd'hui petit rappel aux apprentis traders sur un élément qu'ils doivent se souvenir s'ils veulent s'enrichir avec les actions.



 La saisonnalité le bon moment pour investir




Savez vous que les actions tout comme les fruits ont leurs saisons, la saison des pommes et des poires c'est en novembre et on peut commencer la cueillette et bien la saisonnalité des actions c'est à partir de début novembre et fin avril que l'on peut acheter. 


Voici un graphique qui montre les performances depuis 1960 et si globalement les saisons se suivent et se ressemblent, il y a eu quelle exception.



   

Prenons l'exemple de monsieur malin et monsieur crétin, tous deux veulent construire leur capital retraite ils décident d'investir 10 000$ sur le SP 500 avec une stratégie différente.



Monsieur malin achète le SP 500 début novembre et revend fin avril depuis 1960 résultat il a gagné 438,667 $ waous il s'est fait une belle retraite.


Voila au moins quelqu'un qui a réussi ses investissements.






A l'inverse monsieur crétin achète début mai et revend fin octobre il a gagné 22,659 $ bof il va devoir se contenter de peu pffffffffff.

Si seulement il avait été un peu plus cultivé.









Récapitulons





Depuis début novembre les marchés sont dans le rouge, novembre ne sera surement pas un bon mois, pas grave les marchés rattraperons le retard en décembre, c'est à ce moment la que monsieur malin s'étant bien gavé va se plier de rire en lisant les âneries des analystes dont monsieur crétin, fidèles lecteurs suivra à la lettre leurs recommandations et fin avril il se dira encore pffffffffffff j'ai encore raté le train tant pis j’achète quand même.


Et vous qu'en pensez vous      



   
Vous aimez cet article ? parlez-en a vos amis ( merci )

Partager le sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons en dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! 



6 commentaires:

  1. je suis fan du choix des images :p (surtous le lapin cretin)

    Je suis assez d'accord avec le sujet, maintenant il faut quand meme choisir ses points d'entrées, celui qui achète seulement sur base de la saison risque de se planter aussi.

    Prenons le SP 500 sur la première quinzaine de novembre il est descendu de plus de 100 point
    et si on prend un autre fruit comme par exemple la pomme ($AAPL) les gens qui l'on cueilli trop tot uniquement parcqu'il on suivi la saisonalité et on commencer la récolte le premier novembre on du avoir un goup de fruit pas mure en bouche pendant cette première quizaine...

    Maintenant je suis impatient de voir comment vont réagir nos fruit durant la deuxième quizaine surtout avec le comportement des marchés de ce vendredi.

    Donc utilisé la saisonalité oui, mais intellligemment en regardant et en choississant bien le moment et l'endroit ou planter ses graines... car planter au hasard et à n'importe quel moment est tout aussi absurde.

    RépondreSupprimer
  2. Salue Laurent

    oui tout est une question de timing, l'année dernière novembre a été bien rouge et début décembre pas mieux,la suite sa été un feux d'artifice que beaucoup ont loupé, seul une petite minorité c'est placé au bon moment, les premier arriver sont les mieux servis

    il suffit de patienté, mais globalement la saisonnalité est la meilleur période pour investir

    RépondreSupprimer
  3. Salut Sam,

    Alors, en ce moment et pendant quelques mois, c'est encourageant, moi qui suis haussier dans mes investissements.

    Par contre, je n'aime pas et je ne peux pas prévoir l'avenir, dommage ;)

    Alex

    RépondreSupprimer
  4. Novembre décembre l'année derniere une horreur!!! je crois meme que le cac a fini vers 3000 fin décembre comme quoi...

    RépondreSupprimer
  5. oui il régnait une ambiance de fin du monde, la suite à été un feux d'artifice, comme quoi tout est question d'avoir investi au bon moment

    RépondreSupprimer
  6. Comme pour tout... Avant l'heure c'est pas l'heure, après l'heure... et mince c'est trop tard ! Faut un peu de chance aussi, du moins la chance de voir clair au bon moment !

    RépondreSupprimer